Ce que vous ne pouvez pas contrôler, ce que vous pouvez et comment

« L’expérience ne vous empêche que de faire une erreur la deuxième fois, la formation vous empêche de la faire PREMIÈRE fois »

 

Ce qui précède est une citation d’un de mes mentors de service d’incendie. Alors qu’il est lui-même un vétéran de plus de 40 ans dans le service des incendies, et l’expérience des valeurs, il comprend que, si nous dépendons d’elle pour être notre seul enseignant, nous serons à court de notre but final de fournir une prestation de service optimale pour nos citoyens. Malheureusement, il y a ceux de notre profession qui considèrent l’expérience comme le seul professeur précieux. Ils considèrent également LEUR expérience comme la seule qui compte. Je me trouve souvent en désaccord avec les «eux» lors du débat sur des tactiques et autres. Ils offrent quelque chose et disent que sur la base de «l’expérience», c’est la meilleure façon, lorsque vous comptez cela dans votre «expérience» de cette façon, cela ne fonctionnait pas et c’était comme vous l’avez fait, cela se transforme automatiquement en insulte.

Permettez-moi d’être clair, donc il n’y a pas de mauvaise interprétation

L’EXPÉRIENCE EST VALABLE! Cependant, c’est quelque chose que vous ne pouvez pas contrôler, et vous ne pouvez pas non plus quantifier. Il diffère également selon votre travail et ce que vous faites. Le pompier rural qui accueille 1 feu par mois n’a pas autant d’expérience que le pompier urbain qui va à 25 mois. MAIS sur ce 1 feu par mois, le pompier rural a dû établir un tirage, alors que le pompier urbain a pu frapper chaque fois une bouche d’incendie, le pompier rural a dû étirer des longues lignes et s’occuper de grandes maisons, le pompier urbain a tiré un pré- Connectez-vous et délimitez une maison de 1000 pieds carrés. Alors, qui a plus d’expérience? Pour moi, les expériences sont différentes mais les deux ont de la valeur. Il ne faut pas non plus faire l’objet d’une réduction, mais ne s’applique pas à chaque service d’incendie et devrait être évalué comme tel. Il est bien établi que l’expérience ne peut pas être contrôlée, mais discute de ce que vous pouvez contrôler.

Les choses que vous pouvez contrôler

Formation: aucune raison de ne pas entraîner chaque quart de travail pour un minimum de 1 heure. Passez la majeure partie de ce temps de formation sur ce que vous faites. Si vous êtes un département rural, la rédaction, les navettes-citernes, les bouches d’incendie secs, etc. devraient être la norme. Les départements urbains devraient s’entraîner sur les lignes d’étirement dans des occupations de toutes formes et tailles, forcer l’entrée et les opérations d’hydrantes. Passez du temps à la formation pour les choses étranges. Si une grande ville a un problème d’eau, ils doivent savoir comment rédiger. Si un département rural rencontre un scénario d’entrée forcé sérieux, ils doivent savoir comment gérer cela, l’expérience ne sera pas un enseignant efficace sur ces choses.

Éducation: Vous devriez lire au sujet des sujets liés au service d’incendie autant que possible (je vous recommande une heure par jour ou hors service). Magazines, blogs, livres, etc. Lisez-les, puis relisez-les, cherchez-les à les comprendre, mettez en évidence les passages, relisez-les. Prenez des cours, sortez de votre zone de confort.

Condition physique: la condition physique n’est pas une option, c’est une exigence du travail. Si vous n’êtes pas prêt à vous mettre en forme, faites-le pour votre équipe, votre famille et vos citoyens.

Attitude: les attitudes négatives sont un cancer dans n’importe quelle organisation. L’attitude est un choix! Vous choisissez comment vous réagissez à chaque situation, alors choisissez d’avoir une attitude positive.

Comment pouvez-vous les contrôler? Commencez avec 1 heure de mains sur la formation, 1 heure de lecture de quelque chose sur le service d’incendie, et 1 heure de conditionnement physique à chaque tournée! Ce devrait être votre standard minimum. Cela comblera l’écart d’expérience. Lorsque vous vous entraînez, ou que vous lisez quelque chose que vous n’avez jamais fait, il est confronté à cela dans la vraie vie. Vous aurez au moins un point de départ au lieu d’aucun indice. Lorsque vous vous entraînez, ou lisez quelque chose que vous faites beaucoup, vous devenez beaucoup mieux! La condition physique (en forme) vous assurera de gérer toute situation avec laquelle vous êtes confronté et ne pas simplement survivre!

Ne laissez pas passer un jour que vous n’investissez pas en vous-même, dans votre équipe et dans votre organisation.

Comme d’habitude, merci de lire, diffusez le mot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *